Après quelques années de rescolarisation, nous avons vite compris que nous ne pourrions aider tous ces enfants à sortir définitivement de la misère si nous ne leur donnions pas la possibilité d'avoir un vrai métier. Mais dans un pays où il n'existait pratiquement pas de formations valables, nous avons dû commencer à en créer nous-mêmes.

Formation professionnelle


Des formations adaptées au marché du travail 

Il ne fallait pas se tromper. Nous avions pris en charge des enfants de familles extrêmement pauvres, qui avaient accepté de perdre des forces de travail en laissant leurs enfants aller à l'école. Et, maintenant, il ne fallait pas risquer de les engager dans des impasses. Nous connaissions trop, de par le monde, de ces petites formations où des jeunes bricolaient sur un moteur pendant 3 à 6 mois, recevaient un beau diplôme et, déçus, ... ne trouvaient pas de travail.

Cela supposait, aussi, de monter toute nouvelle formation avec l'appui des professionnels cambodgiens mais, aussi, avec la collaboration de grandes écoles européennes partenaires, pour la mise en place des programmes et des cours, pour la formation de nos formateurs ...

Philosophie de notre Formation Professionnelle 

Nous avons en charge des jeunes de familles extrêmement pauvres, qui, pour beaucoup, sont en grand retard scolaire et dont les familles comptent bien que, très vite, ils puissent gagner leur vie et les aider. Nombreux sont ceux qui ont commencé l'école à 13, 14, voire 15 ou 16 ans. Bien sûr, à cet âge-là, on n'a pas vraiment le courage de passer des années sur les bancs de l'école. Apprendre le théorème de Thalès, par exemple, apparaît comme totalement inutile devant l'urgence de trouver de l'argent pour la famille. Mais si l'on est en formation professionnelle, en train de se préparer à un métier que l'on a choisi, et que l'on s'aperçoit que ce même théorême de Thalès est nécessaire dans la filière en question, ce n'est plus du tout la même chose, et on l'apprend volontiers. 

Dès le départ, donc, nous avons fait le choix de partir de niveaux scolaires bas, mais de faire des formations longues. Et la manière dont 98% de nos étudiants trouvent un emploi dès la sortie de nos formations, nous prouve que ce choix était le bon.

Une autre spécificité de nos formations professionnelles est ce que nous appelons les Prépas. Quels que soient les niveaux d'entrée en FP (Formation Professionnelle) et quelle que soit la filière choisie, il y a une année de "sas" entre la scolarité et la formation" technique".

Le but de cette année de "Prépa" est l'apprentissage intensif de l'anglais (18 heures par semaine), la connaissance du marché du travail, des différents métiers et de l'entreprise, un complément d'initiation à la bureautique, l'orientation vers le métier auquel on va se destiner, sans oublier les maths, le khmer, la géographie, etc ...

L'entrée en "Prépa" se fait à partir de 17 ans, minimum, avec plusieurs niveaux scolaires de départ:

P1 pour des niveaux de 0 à 4 (= 0 à CM1)
P2 à partir des niveaux 5 à 8 (= CM2 à 4ème)
P3 à partir du niveau 9 et réussite du "Diplôme" (= Brevet des Collèges, en fin de 3ème)
P4 après le niveau 12 (=Terminale) + la réussite au Bac 

 

DMC Firewall is a Joomla Security extension!